A la découverte de … Aymeric Brunet

Aymeric a débuté la compétition en 1994, à l’âge de 11ans. Il est licencié à l’Union Cycliste de Cours, club qu’il conservera jusqu’à la fin de la saison 2004. Il s’appelle alors Cours la Ville Cyclisme suite à la fusion des 2 clubs cyclistes de Cours la Ville en 1999.

Ses 2 frères ont également pratiqué la compétition cycliste. La famille Brunet se déplace en nombre sur les épreuves de la région.

Aymeric, à ses débuts avec ses deux frères

En cette saison 1994, Aymeric participe à 18 courses. Sa meilleure place sera 8ème à Dyo (71). L’année suivante, pour sa 2ème saison Benjamins, il participe à 15 courses. Il est un peu plus présent parmi les premiers (4 fois dans les 5) et décroche la 2ème place à Bourg de Thizy, la commune où il réside alors.

 

En 1996, il participe à 17 courses dans la catégorie Minimes dont une 8ème place à Curbigny (71).

 

En parallèle, Aymeric pratique le basket-ball à un bon niveau régional. L’équipe de l’AS Thizy-Bourg de Thizy Basket Ball est régulièrement dans le tableau final des coupes du Roannais et du Rhône. A l’heure des choix, il stoppera le basket en 1997, le vélo prenant le dessus !

 

En cette saison 1997, Aymeric est l’un des coureurs en vue dans le « Lyonnais ». Sur les 22 courses auxquelles il participe, il est régulièrement à l’avant. Il est 9 fois dans les 8 premiers, sa pointe de vitesse ne pouvant rivaliser avec celle des meilleurs locaux qui brillent au niveau national (Servajean, Adamiak, Chaval, Thiblier). Le meilleur moment de la saison reste la montée du Mont Ventoux au mois de février.

En cette année 1997, l’engagement est de 8 francs par course et il ramène de ses courses 1432 francs de prix et primes.

 

Aymeric participe à 26 courses en 1998. L’apprentissage du niveau Cadets est difficile, il répond tout de même présent sur les Championnats avec une 25ème place à celui du Lyonnais à Saint Just en Chevalet.

En 1999, 27 courses sont au calendrier d’Aymeric qui a franchi un cap. Il est alors entrainé par Michel Peguin qui fournit des programmes d’entrainement aux coureurs de Cours la Ville Cyclisme. Il remporte sa 1ère victoire en cyclisme, entre Pont du Fossé et Saint Léger les Mélèzes (05). Spécialiste des échappées, l’actuel Marcignot est également 2ème à Tarare, à Chauffailles et à Montceau-les-Mines.

 

En Juniors, Aymeric a la chance de faire partie de l’équipe de Cours la Ville Cyclisme qui voyagera sur de grands rendez-vous nationaux. Michel Peguin en est l’entraineur, une équipe Espoirs ayant vu le jour. Il lui transmet le goût du travail bien fait et les bases de l’entrainement moderne.

C’est aussi le début du haut niveau avec des participations mémorables à des épreuves comme la Classique des Alpes, les Boucles de Sète, le trophée Franco-Suisse, la Drôme Provençale, la Route de Dali …

Il termine 3ème des Championnats du Rhône à Beaujeu, 2ème à Ecoche, 3ème à Pommiers pour sa 1ère saison Juniors, puis 3ème à Bourg-en-Bresse, 3ème à Balbigny et 11ème des Championnats du Lyonnais la saison suivante.

Au niveau national, il prend quelques places intéressantes : 11ème à Artemare, 12ème de la Flèche du pays d’Olliergues, 15ème de la Flèche Maratoise, 16ème de la Drôme Provençale mais également 12ème de la Soieirie à Charlieu avec les Seniors nationaux.

Sur piste, Aymeric remporte le titre de Champion Rhône-Alpes de poursuite par équipes.

 

Depuis 2001, il vit à Villeurbanne pour poursuivre ses études. Ayant obtenu son BAC S mention bien à 17 ans, il poursuit avec un DEUG Mathématiques/Informatique appliqués au Sciences, puis Licence Informatique et MASTER informatique – réseaux informatiques.

De 2002 à 2004, Aymeric est membre de l’équipe de Division Nationale de Cours la Ville Cyclisme, il est alors coaché par Régis Auclair. Son frère Emmanuel en est l’entraineur.

En 2002 il est régional et termine 1er à Saint-Genet Lerpt, 2ème à Marnand, 3ème à Chaneins, 15ème du Tour de Corse (Nationale) puis 2ème des Championnats du Lyonnais à Pont d’Ain accédant alors à la catégorie Nationale. Il est ensuite 28ème du GP de Cours-la-Ville, 10ème du Tour du Pilat, 2ème à Lescheroux.

En 2003, Aymeric débute cette fois-ci en Nationale. Il se comporte de belle manière sur les courses renommées de la région : 20è du GP de Vougy, 33ème du Tour du Pays Roannais, 59ème du GP de Cours (DN1). Ce qui lui vaut des sélections en équipe Rhône-Alpes pour le Loire Atlantique Espoirs puis le Giro Valle d’Aosta, une course internationale de 6 jours de très haut niveau où il termine 40ème.

En 2003, sur le Tour de Corse

En fin de saison, il brille sur le Tour d’Auvergne, où il prend la 2ème place du prologue, puis la 2ème place de la 1ère étape et la 2ème place au général !

En 2004, Aymeric est un artisan de la bonne tenue de Cours-la-Ville Cyclisme sur les Coupes de France DN2. 19ème d’Argent-Bourg-Argent puis 20ème du Tour du Périgord et 39ème des Monts du Livradois. L’équipe termine 8ème de la Coupe de France DN2, ratant le top 5 sur la dernière manche.

Aymeric termine 11ème du très difficile Tour des Pays de Savoie, 21ème du Championnat Rhône-Alpes à Neuville-sur-Saône face aux grosses équipes régionales, 17ème du GP de Cours, 18ème à Chardonnay, 18ème du Tour du Pays de Gex. Il passe tout près de la victoire à Saint-Romain-le-Puy (2ème). En fin de saison, il a accumulé 35 top 20 (79 courses).

 

Aymeric rejoint Le Creusot Cyclisme en 2005. Il est Espoir 4ème année et remporte 2 succès : à Etang-sur-Arroux et à Chailly sur Armançon où il devient Champion de Bourgogne !

Aymeric signe au Cresuot en 2005

Ses résultats marquants : 3ème du GP Faucigny, 7ème du Tour du Jura-Revermont, 9ème du GP de Chardonnay, 10ème du Prix d’Ancelle (35 top 20, 15 top 10 sur l’année).

En 2006, Aymeric termine 4ème du Tour du Jura, 3ème à Pélussin, 2ème à Etang-sur-Arroux, 2ème à Briennon, 3ème au Creusot, 3è à Villapourçon, (17 fois dans le top 10).

Il participe notamment à des épreuves comme, Bordeaux-Saintes, le GP de Plouay ou le Tour de la Réunion.

Au GP de Chardonnay en 2006

En 2007, il prend part à 94 courses. Il finira 35 fois dans les 20 premiers pour 6 podiums et 1 victoire : le Souvenir Pierre Bérégovoy à Nevers. Il passe tout près d’un succès d’envergure mais s’incline et prend la 3ème place du Tour du Beaujolais. Il est également sur le podium à Briennon (3ème) et à Violay (3ème).

Victoire à Nevers en 2007

La réforme des catégories ayant lieu en 2008, Aymeric est alors 1ère catégorie.

En cette année, malgré une blessure au genou en début de saison (rupture des ligaments croisés), il remporte 1 victoire : le Critérium de Saint-Sernin-du-Bois en Elite. Aymeric habite alors au Breuil (71), diplôme de Master en poche et en préparation du Brevet d’Etat d’Educateur Sportif.

Sur le podium de Saint-Sernin-du-Bois après sa victoire devant Mitchell Docker et Jean-Christophe Péraud (tous deux passé pro)

D’ailleurs il est régulièrement dans les écoles du Creusot pour enseigner les activités vélos aux élèves de Primaire. Il est également le compagnon d’entrainement de Jean-Christophe Péraud qui devient vice-champion olympique à Pékin.

Aymeric emmène le peloton devant J.-C. Péraud

Cette saison 2008, il participe activement à de nombreuses manches de DN1 : 13ème du Trophée des Champions, mais également échappé au Pertre, sur le Tour du Gévaudan et la Classique Sauveterre.

En 2009, Aymeric brillera sur le Prix de la Soierie à Charlieu qu’il remporte enfin après plusieurs accessits.

 

En 2010, Aymeric rejoint le CR4C Roanne. Régulièrement ses qualités sont mises à profit pour remplir le rôle d’équipier ou de capitaine de route.

Au GP de Cours-la-Ville sous ses nouvelles couleurs

Il remporte pour la seconde fois le Souvenir Pierre Bérégovoy à Nevers et termine antre autres 12ème du GP de Cours-la-Ville, 18ème du Tour du Charolais, 16ème des Monts du Livradois, 18ème du GP de Charvieu-Chavagneux, 18ème du GP de Chardonnay.

Deuxième victoire à Nevers

Il participe aux courses internationales : Rhône Alpes Isère Tour, Tour d’Alsace, Tour du Gévaudan et Challenge de la Marche Verte au Maroc avec une 8ème place à Torfaya.

En 105 courses, Aymeric termine 34 fois dans le top 20, 15 fois dans le top 10.

 

En 2011, Aymeric passe un nouveau palier. En 107 courses, il termine 38 fois dans le top 20, 21 fois dans le top 10 !

A ce jour son meilleur résultat au GP de Cours-la-Ville : 9ème en ayant attaqué dès le départ !

Il remporte une victoire à La Charité sur Loire (58), et termine 2ème à La Machine, 2ème à Chateaumeillant, 3ème à Briennon, 3ème à Charlieu, 7ème à Saint-Symphorien-sur-Coise, 7ème du Prix de la Tomate à Marmande, 13ème du Tour de Dordogne (5ème de la 1ère étape), 12ème des Monts du Livradois, 18ème du GP de Vougy.

Sur le Tour de Dordogne en 2011, avec le maillot du plus combatif

L’année suivante, en 2012, Aymeric participe à 96 courses. Il rentre 38 fois dans les 20 premiers et 18 fois dans les 10.

Aymeric monte à 4 reprises sur le podium : 2ème à La Machine, 3ème à Chardonnay, aux Milandes et à Manziat.

Dans l’échappé qui le ménera à sa 3ème place aux Milandes

Sa présence à l’avant sur des courses de haut niveau se confirme dans les résultats : 4ème à Saint-Symphorien-sur-Coise, 9ème des 4 Cantons, 13ème du Tour d’Auvergne, 16ème du Tour du Charolais, 17ème des Monts du Livradois, 18ème du Tour de la Creuse, 19ème du Tour du Pays Roannais, 20ème du GP de Vougy.

Aymeric fait le tempo dans le col de Marie Blanque en 2012

Malgré tout, la nouvelle réforme des Divisions Nationales ne permet pas à Aymeric de poursuivre au CR4C Roanne qui a besoin de « jeunes ». Il rejoint à l’intersaison le Vélo Club Caladois où il retrouve Frédéric Talpin qu’il a côtoyé au Creusot Cyclisme. Il lui sera d’ailleurs d’un soutien sans failles dans sa saison 2013 exceptionnelle, puisqu’il aura été son coéquipier lors de ses victoires au Tour du Chablais, Tour du Pays Roannais, Circuit de Saône-et-Loire.

En 72 courses, Aymeric termine tout de même 20 fois dans le top 20, dont 8 podiums et une victoire.

Pour sa 14ème participation et après 3 podiums, Aymeric remporte enfin le Critérium de Briennon ! Pour l’anecdote, il rejoint son frère Emmanuel au palmarès.

2ème à Fleurie, 2ème à Maisod, 3ème à Vertaizon-Cournon, 5ème à Saint-Symphorien-sur-Coise (meilleur grimpeur), 5ème à La-Charité-sur-Loire, 5ème à Chantenay, 5ème à Fourneaux, 6ème à Nandax et 17ème du GP de Chardonnay.

A l’attaque sur le Championnat Rhône-Alpes en 2013

En 2014, Aymeric rejoint le CR4C Roanne en tant que Directeur Sportif. Il y restera 4 ans.

Aymeric dans son rôle de DS du CR4C en 2016

En 2015, il accroche un dossard à 3 reprises, « pour le plaisir ». Il est 20ème du Critérium de Marcigny, la ville où il réside désormais. L’année suivante il y prend la 13ème place puis la 6ème en 2017.

Alors papa de deux enfants, Gianni et Giulia, il se fait un peu plus assidu cette année-là. Il participe à 23 courses en tant que coureur 3ème catégorie. Il est 3ème des Championnats de la Loire, 3ème à Thiel-sur-Acolin et rentre dans le top 20 à Briennon.

Aymeric et son fils Gianni à Briennon en 2017

En 2018, Aymeric a donc rejoint l’EC Marcigny suite à son éviction du CR4C Roanne. Il possède une licence 2ème catégorie, et prend part à 29 courses (20 fois dans le top 20, 10 fois dans le top 10).

2ème à Riorges, Champion de Saône et Loire à La-Motte-Saint-Jean (5ème), il remporte un succès à Gueugnon.

 

Passionné de l’histoire du cyclisme, Aymeric s’est également beaucoup documenté et formé aux méthodes d’entrainement et analyses de performance. En 2013, il a obtenu son diplôme DEJEPS perfectionnement sportif option cyclisme traditionnel.

Il a accompagné plusieurs sportifs dans leur démarche d’entrainement ou leur suivi sportif, du cyclosportif au coureur professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *