Les jeunes du club brillent à Chambilly

Ce vendredi 15 juillet, l’EC Marcigny organisait sa traditionnelle nocturne de Chambilly après 2 années d’interruption.

Le départ donné par Mr le Maire Thierry NIGAY

Si la participation était attendue plus importante, le public présent a pu admirer le spectacle proposé lors  des 2 courses sur un circuit apprécié par tous les coureurs.

Dans la 1ère épreuve, un duo composé d’un coureur local Lucas Desprez et d’un parodien Noé Jeanneret aura dominé les débats dès les premiers tours, malgré un trio Saunier (Marcigny), Bonnot (Marcigny) et Thuret (Charolles) parti en contre mais qui aura plafonné à presque 1 minute. C’est finalement Jean Michel Ducote, sorti en solitaire du peloton, qui aura mis un peu de suspens sur la fin de course en revenant à quelques secondes du trio de contre mais sans parvenir à rentrer. Il se console en obtenant la victoire en 5è catégorie.
Pour la victoire au scratch c’est Lucas Desprez qui se montre le plus frais en fin d’épreuve dans le sprint à 2 pour la victoire  alors que le podium est complété par Axel Bonnot, le plus véloce du trio de contre.
Les 6è catégorie, tous regroupés dans un second peloton, se sont disputés la gagne au sprint avec la victoire de Raymond Gillot de Chalon.
Dans la même épreuve, la course minime, partie décalée, aura vu 3 coureurs faire forte impression en conservant le même écart avec le peloton des 4-5 : Lemaitre (Ecuisses), Marguin B. (St Martin en Bresse) et Marguin D. (St Martin en Bresse) . Si Lemaitre paraissait le plus rapide (vu sur une prime), Damien Marguin était le plus fort sur la fin de course en allant chercher la victoire en solitaire à un tour et demi de l’arrivée.

Dans la 2è épreuve de la soirée, la course a vu la domination de Corentin Eyrignoux (Marcigny). Parti seul dès le 3è tour, on le pensait juste préparer le terrain pour ses coéquipiers. Mais, tournant tel un métronome sur ce circuit rapide, il n’a cessé d’accroitre son avance au fil des tours. Les nombreuses tentatives solos de Huret, Fernandes ou Guichard auront été vaines, l’homme fort de la soirée se payant même le luxe de rattraper le peloton en fin de course !

 

Tous les classements : Classements CHAMBILLY 2022

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.